Sélectionner une page

1er

Que cette année soit une chaîne de fidélité dont chaque anneau soudé par l’amour vous unisse plus intimement au Maître.

2

Lui veut être l’ami que tu peux trouver toujours. Il se tient à la porte de ton cœur… Il attend… Ouvre-lui !

3

Que le Père te comble avec grande largesse, Que le Verbe s’imprime au centre de ton cœur, Et que l’Esprit d’amour te consume sans cesse.

4

Le secret de la paix et du bonheur, c’est de s’oublier, de se désoccuper de soi-même.

5

Pacifiez mon âme, faites-en votre ciel, votre demeure aimée et le lieu de votre repos.

6

C’est si bon d’être le petit enfant du bon Dieu, de se laisser porter par lui tout le temps, de se reposer en son Amour.

7

Puisque Notre Seigneur demeure en nos âmes, sa prière est à nous et je voudrais y communier sans cesse, me tenant comme un petit vase à la Source, à la Fontaine de vie, afin de pouvoir ensuite la communiquer en laissant déborder ses flots de charité infinie

8

Il y a deux mots qui pour moi résument toute sainteté, tout apostolat : Union, Amour

9

Marche en Jésus-Christ : il te faut cette voie large, tu n’es pas faite pour les sentiers étroits d’ici-bas ! Sois enracinée en Lui.

10

Vivons avec Dieu comme avec un ami, rendons notre foi vivante pour communier à Lui à travers tout.

11

Que rien ne puisse troubler ma paix, ni me faire sortir de vous, ô mon Immuable, mais que chaque minute m’emporte plus loin dans la profondeur de votre Mystère.

12

Jésus est venu au-devant de moi, Il m’a prise dans ses bras pour me porter comme un tout petit enfant.

13

C’est le baptême qui t’a faite enfant d’adoption, qui t’a marquée du sceau de la Trinité Sainte.

14

Toi qui sais quelles profondeurs d’amour le bon Dieu a mise en ton cœur pour tes enfants, tu peux saisir la grandeur de ce mystère : enfants de Dieu… est-ce que cela ne te fait pas tressaillir ?

15

Vous ne serez jamais banale si vous êtes éveillée en l’amour !

16

Si tu préfères penser que le bon Dieu est près de toi plutôt qu’en toi, suis ton attrait, pourvu que tu vives avec Lui.

17

Faisons-Lui en notre âme une demeure toute pacifiée en laquelle se chante toujours le cantique de l’amour, de l’action de grâce.

18

 » Mon père, qu’ils soient un ! » J’aime tant faire cette prière.

19

Vivons d’amour, d’adoration, d’oubli de nous-mêmes, dan s la paix toute joyeuse et confiante, car « nous sommes au Christ, et le Christ est à Dieu ».

20

Puisque nous sommes tous les membres d’un seul corps, dans la mesure où nous aurons abondamment la vie divine, nous pourrons la communiquer dans le grand corps de l’Église.

21

Voici la foi, la belle lumière de foi qui m’apparaît. C’est elle qui doit m’éclairer.

22

Il faut lui dire merci tout le temps, quoi qu’il arrive, car le bon Dieu est Amour et il ne peut faire que de l’Amour !

23

Je suis pleine de confiance : il me semble que ma prière est toute-puissante, car ce n’est pas moi qui prie, mais mon Christ qui est en moi !

24

Je veux être apôtre avec vous, je veux travailler pour la gloire de Dieu et pour cela il faut que je sois toute pleine de Lui.

25

Avec saint Paul je voudrais dire : « j’ai tout perdu pour son amour, Et ce que mon âme désire C’est le saisir mieux chaque jour. »

26

Laisse-toi aimer… sans craindre qu’aucun obstacle n’y soit obstacle… Cet amour saura refaire ce que tu aurais défait.

27

L’adoration, il me semble que c’est l’hymne qui doit se chanter en nous.

28

Ô Verbe éternel, Parole de mon Dieu, je veux passer ma vie à vous écouter, je veux me faire tout enseignable, afin d’apprendre tout de vous.

29

Pense que tu es avec Lui, et agis comme un être qu’on aime : c’est si simple, pas besoin de belles pensées mais un épanchement du cœur.

30

Je fais tout avec Lui… que je balaie, que je travaille ou que je sois à l’oraison, je trouve tout bon et délicieux, puisque c’est mon Maître que je vois partout !

31

Même au milieu du monde, on peut l’écouter dans le silence d’un cœur qui ne veut être qu’à Lui !